L’appeau du désir, d’après Gérard Levoyer (création tactile)

 

A partir de 12 ans
Durée : 1 heure et quarante minutes

Mise en scène : Jean-Louis Gonfalone
Avec : Gérard Bruguière, Emmanuel Droin, Anne-Marie Frias, Sylvie Fumex

« Si tu pouvais me toucher, tu toucherais quoi ?
– Ta peau.
– Bien sûr mais où ?
– Aux poignets, la vie est là, toute battante contre mon pouce… »

« Hymne au désir, hymne aux amours » dit Gérard Levoyer dans l’avertissement de sa pièce.
S’il est question de corps, dans ce propos, il est aussi, à travers ses différents composants, beaucoup question de volupté, d’espoir, de déception, de tendresse, de cruauté, de rire et de larmes.
Ces hommes et femmes, comédiens et personnages mêlés, vont se confier, au gré de leurs rencontres, échanger, divaguer sur l’envie d’amour, l’absence d’amour, le besoin d’amour, l’espérance d’amour : le prétexte à ses échanges ? Presque rien, en apparence : un nez, un coude, un poil. Mais un nez, un coude, un poil qui cachent secrètement un écheveau de fantasmes et de désirs. C’est dans ses méandres que nous vous invitons au voyage, à une tribulation insolite, insolente et burlesque dans les recoins intimes … de chacun d’entre nous.

Les personnages de Gérard Levoyer sont peints trait pour trait à notre image. Ils semblent bien nous connaître et nous aimer beaucoup. Même si quelquefois, avec une palpable délectation, l’auteur n’hésite pas à « enfoncer le doigt là où ça fait mal ». Peut-on en rire ? Certainement…

Possibilité d’interventions pour les scolaires (collèges et lycées). Des extraits de la pièce peuvent être donnés dans les salles de classe sous forme de lectures.